François Rinschbergh, Eva Swyngedouw & Jef Vlegels

Ces dix dernières années, le secteur culturel et créatif est devenu l’objet d’une attention particulière tant du côté des chercheurs que des décideurs politiques. Certains soutiennent que le secteur réagit exceptionnellement bien aux variations de la conjoncture économique, d’autres se montrent plus critiques et insistent sur les conséquences sociales, politiques et économiques négatives qu’un tel modèle de développement urbain est susceptible d’engendrer.

Bruxelles est un cas d’étude intéressant dans le sens où la ville « superdiverse » semble être devenue un pôle d’attraction pour artistes internationaux et « créatifs », et se caractérise par un paysage culturel, institutionnel et politique fragmenté et difficile à cerner. Cette nébulosité n’empêche toutefois pas les autorités politiques locales de proclamer l’importance d’un secteur culturel et créatif florissant à Bruxelles, et ce malgré le fait que relativement peu de chose soit connu à propos de ce secteur et des bouleversements que son émergence provoque au sein du champ culturel et ailleurs.

Ce livre rassemble différentes études de cas qui présentent de quelles manières le secteur culturel et créatif bruxellois fait écho à la diversité sociale et politique de la ville. Nous espérons que cet ouvrage reflète l’actuelle diversité du secteur et contribue ainsi à enrichir l’imaginaire culturel de Bruxelles et de ses politiques.