THÈSE DE DOCTORAT

Sous titre
Construction sociale du risque et VIH-sida

Thèse de doctorat en sociologie de Michel HUBERT qui a servi d'impulsion à l'axe de recherche "Corps : santé et sexualités", même si celui-ci s'est éloigné quelque peu d'une approche contructiviste de l'action publique en matière de prévention pour se centrer davantage sur l'étude des comportements sexuels et des attitudes face au risque.