THÈSE DE DOCTORAT

Sous titre
Rupture du barrage minier de Samarco : multiplicité des relations au fleuve contaminé Rio Doce à son embouchure, Espirito Santo, Brésil
Chercheur.e.s
Comité d'accompagnement
Lucienne Strivay (ULg)
Cristiana Losekann (Universidade Federal do Espirito Santo, Brésil)
Thèse
Rupture du barrage minier de Samarco : multiplicité des relations au fleuve contaminé Rio Doce à son embouchure, Espirito Santo, Brésil
Sources de financement
Mandat d'assistant USL-B
Date de début
Date de fin
Partenaires
University of California Davis

La thèse porte sur les relations matérielles, spirituelles et quotidiennes qu’entretiennent les habitants de Regencia, petite ville côtière, et les communautés indigènes à proximité, avec le fleuve Rio Doce, situé dans la région de Espirito Santo, Brésil. Ce fleuve a été l'objet de fortes contaminations en métaux lourds suite au désastre de « Mariana/Samarco» de 2015, et il s’agit d’étudier in situ, comment le tissu social et écologique se transforme d’année en année, sous l’impact du désastre. En ce qu’elle vise à raconter les manières qu’élaborent les habitants pour vivre dans un environnement toxique et comment ils tentent (et réussissent) à s’attaquer aux causes qui sont à l’origine du désastre, la thèse se veut être une contribution aux études d’anthropologie environnementale.

En 2019, Juliette Woitchik a présenté sa recherche de terrain dans un cours d’anthropologie donné par Emmanuelle Piccoli à l’UCL ; elle a présenté une communication à l’EHESS à Paris en 2019 ; et elle a publié un article dans la revue Ethnographiques. Elle a également réalisé deux séjours de recherche, de sept semaines en mai-juin et de quatre semaines en novembre, à Regencia. 

Promotion et accompagnement

Le comité d’accompagnement s’est réuni le 13 décembre 2018 (contact virtuel avec Marisol de la Cadena). La prochaine rencontre aura lieu en janvier 2019 : y seront discutées les modalités de l’épreuve de confirmation prévue pour mars 2020 (deux ans après l’inscription à la thèse), en présence de Marisol de la Cadena qui sera alors à Bruxelles (contact virtuel avec Cristiana Losekann). En plus des contacts skype, en avril 2019, la doctorante et Marisol de la Cadena se sont rencontrées lors du passage de cette dernière au Royaume-Uni.