THÈSE DE DOCTORAT

Sous titre
L’habitat groupé : vivre ensemble et chacun chez soi à la fois. Etude sociologique d’un mode d’habiter
Chercheur.e.s
Comité d'accompagnement
Jean-Louis Genard (ULB) et Benedikte Zitouni (USL-B)
Thèse
L’habitat groupé : vivre ensemble et chacun chez soi à la fois. Etude sociologique d’un mode d’habiter
Sources de financement
F.N.R.S. (aspirant)

Cette recherche entend étudier un mode d’habiter particulier : l’habitat groupé. Ce terme utilisé en Belgique francophone constitue l’équivalent de ce qu’on appelle le cohousing dans les pays anglo-saxons ou l’habitat participatif en France.
A partir d’une étude des trois dimensions, et de leurs caractéristiques, qui définissent ce type d’habitat : le groupe, les espaces et le projet et en nous appuyant sur un matériau empirique constitué d’objets de différents types : les pratiques et représentations des habitants et les matérialités (formes architecturales, formes juridiques, conditions sociales objectives), nous avons mis en lumière un mode d’habiter propre à l’habitat groupé.
Nous avons par ailleurs proposé une lecture contextuelle qui permette de comprendre le regain d’intérêt et le développement de ce type d’habitat depuis le début des années 2000.